Actualités – Décès de Samuel Paty, « OUI » à la liberté d’expression

Accueil » L’école » Ses actualités » Actualités – Décès de Samuel Paty, « OUI » à la liberté d’expression

Décès de Samuel Paty, « OUI » à la liberté d’expression

Mot de soutien – Décès de Samuel Paty, enseignant d’Histoire-Géographie

Le 16 octobre dernier, à Conflans-Sainte-Honorine, un professeur d’Histoire-Géographie a été assassiné à la suite d’une insupportable campagne de dénigrement orchestrée par des réseaux islamistes. Samuel Paty faisait son métier, suivant scrupuleusement le programme d’Enseignement Moral et Civique qui s’imposait à lui, en expliquant à ses élèves les exigences de la liberté d’expression.


Nous exprimons toutes nos condoléances à sa famille, à ses élèves, à ses collègues.


Sans le travail assuré, jours après jours, par nos collègues de l’enseignement primaire puis secondaire, notre propre métier n’a plus aucun sens : ce sont eux qui rappellent aux élèves que l’on ne peut rien apprendre si l’on n’accepte pas d’être bousculé dans ses croyances, eux qui leur transmettent l’esprit critique, le recul historique, l’objectivité scientifique. Grâce à eux, enseignants du supérieur, nous avons devant nous des citoyens libres et responsables.


Ce lundi, au programme des Hautes Etudes Internationales et Politiques, chaque cours, qu’il soit d’Histoire, d’Histoire des Idées, de Relations Internationales, de Droit, de Cultures et Religions avait une résonnance particulière : à côté de la gravité du deuil, étudiants comme enseignants avaient tous conscience de l’extrême urgence dans laquelle nous nous trouvons.
Établissements libres, créés en 1899 par des enseignants engagés dans la défense d’Alfred Dreyfus, attachés depuis l’origine à la liberté de conscience, la liberté d’enseignement, la liberté d’expression, nous exprimons notre plus vive inquiétude face au refus obscurantiste de la contradiction, et aux tentatives d’intimidation systématique envers lesquelles il y a, depuis trop longtemps, trop de complaisance dans notre pays.

Diane Le Béguec, directrice des études
Paris, le 20/10/2020

Mis à jour le 11 février 2022