Son histoire

Accueil » L’école » Son histoire

Un héritage … une ambition

L’histoire d’HEIP commence en 1899. Une femme, Jeanne Weill, plus connue sous le pseudonyme de Dick May, crée l’Ecole des Hautes Etudes Sociales qu’elle installe rue de la Sorbonne à Paris. Le but de l’institution : former les jeunes et particulièrement les instituteurs de la République à cette nouvelle science qu’est la sociologie, leur ouvrir l’esprit, les amener à penser par eux-mêmes et non à travers l’enseignement classique et la presse.

On est alors au lendemain de l’affaire Dreyfus. On y rencontrait, tant parmi les professeurs que parmi les élèves, tous ceux qui pensaient que « l’Affaire » révélait, d’abord, une faille dans l’éducation. Il fallait dépasser l’enseignement classique. Et, au sein d’HEIP, des professeurs de la Sorbonne, hommes politiques, grands intellectuels – Anatole Leroy-Beaulieu et Georges Sorel notamment – s’attelèrent à cette immense tâche. D’année en année, le succès va se confirmer. L’École se diversifie en École de Morale, École de Journalisme et même une École des Arts.
Des universitaires de renom, tels qu’Émile Durkheim, fondateur de la sociologie en tant que discipline autonome, Anatole France, écrivain, prix Nobel de la Littérature en 1921, Paul Deschanel, Président de la République Française en 1920, feront partie des enseignants. Léon Bourgeois tout comme Charles Péguy seront parmi les assidus. Romain Rolland, le célèbre auteur de « Jean Christophe » sera le directeur de l’École des Arts. Gabriel Fauré, Ravel, Debussy animeront les soirées musicales.

Après la guerre de 1914-1918, la direction change, l’École se transforme en Hautes Études Internationales, Hautes Études Politiques et École de Journalisme. La Morale et les Arts disparaissent. Pendant tout le 20e siècle vont se succéder les personnalités les plus prestigieuses du monde politique et universitaire. Pour n’en citer que quelques-uns, on remarque dans une longue liste de noms, Albert Lebrun, Paul Painlevé, Maurice Schumann, Léon Duguit, Arthur Fontaine, Henry Jouvenel. Tout ce que la France compte de personnalités du monde politique, social ou économique participe à l’enseignement.

Aujourd’hui, HEIP, Hautes Études Politiques et Internationales a repris le flambeau. Très vite, professeurs et conférenciers étrangers vinrent également y enseigner, bientôt rejoints par des étudiants qui venaient d’Europe et du monde. Au début du 20ème siècle, l’originalité de notre école tenait déjà à la spécificité des enseignements pionniers, les relations internationales et les sciences sociales ; à la diversité des approches qui combinaient des économistes, historiens, philosophes, géographes, sociologues, juristes et au souci constant de donner un enseignement complet, clé de compréhension des enjeux du monde contemporain. C’est ainsi que Pierre Mendès-France, durant les années trente, y assura le cours d’économie politique tandis qu’Aristide Briand s’y interrogeait sur la Société des Nations.

Ils ont enseigné à HEIP

Paul Vidal De La Blache
Membre fondateur de la géographie moderne, Membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques, professeur de « Géographie » à HEIP de 1901 à 1917

André Siegfried
Membre fondateur de la sociologie électorale, Membre de l’Académie Française, professeur de « Systèmes démocratiques » à HEIP de 1902 à 1905

Bertrand Russell
Philosophe britannique, Prix Nobel de Littérature en 1950, professeur de « Philosophie politique anglo-saxonne » à HEIP de 1910 à 1911

Romain Rolland
Ecrivain, Prix Nobel de Littérature en 1915, professeur de « Littérature et critiques littéraires et musicale » à HEIP de 1902 à 1911

Anatole France
Ecrivain, Prix Nobel de Littérature 1921, professeur de « Rédaction journalistique » à HEIP de 1902 à 1903

Arthur Fontaine
Rédacteur du traité de Versailles (1919), Premier Président de l’Organisation Internationale du Travail de 1919 à 1931, professeur de « Droit de grève » à HEIP de 1900 à 1915

Emile Durkheim
Membre fondateur de la sociologie française moderne, Membre fondateur de la Ligue des Droits de l’Homme, professeur de « Sociologie » à HEIP de 1903 à 1909

Léon Duguit
Juriste français, Fondateur de l’École du Service Public, professeur de « Questions de droit général » à HEIP de 1907 à 1911

Paul Deschanel
Président de la République Française en 1920, Membre de l’académie française de 1899 à 1922, professeur de « Actualité politique et internationale » à HEIP de 1908 à 1918

Aristide Briand
Président du Conseil des Ministres 1909 – 1929, Prix Nobel de la Paix en 1926, professeur de « Questions sociales » à HEIP de 1901 à 1902

Léon Bourgeois
Président du Sénat de 1920 à 1923, Prix Nobel de la Paix 1920, professeur de « Doctrines démocratiques » à HEIP de 1901 à 1911

Victor Basch
Cofondateur de la ligue des droits de l’Homme, mort pour la France en 1944, professeur de « Théories politiques et artistiques » à HEIP de 1903 à 1921

Mis à jour le 7 juillet 2022