- DEVENIR UN ACTEUR SPÉCIALISÉ ET UN NÉGOCIATEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET DE RÉSOLUTION DE CONFLITS -

Ce programme MASTER 2 proposé par HEIP a été créé à l’initiative de Mme Ouided Bouchamaoui, prix NOBEL de la Paix 2015, qu’elle a obtenu en tant que présidente de l’UTICA (Fédération du patronat Tunisien) une des quatre organisations ayant permis la transition démocratique dans ce pays et la tenue d’élections présidentielles et législatives libres.

Dispensé par des praticiens de haut niveau, ce programme permet d’appréhender les différences sources de conflits, la manière de les gérer et d’éviter leur propagation.

Les étudiants de ce programme seront également formés à la sortie de conflits et de crises, au travail en partenariat avec les organisations intervenantes dans les négociations (institutions , ONG, organisations internationales) et à la mise en place de politiques de reconstruction démocratique dans les différents pays concernés.

Une partie des cours sera donnée en Anglais et une partie en Français, en fonction des intervenants, la bonne connaissance de ces deux langues (écrit et oral) est nécessaire à la compréhension du cursus et à l’activité professionnelle qui en découle.

Ce programme fait partie du cycle Master HEIP.

Télécharger la fiche programme
Programme
7 SÉMINAIRES PROFESSIONNELS

Ressources naturelles, environnement et sources de conflits : L’accès à l’eau potable, le pétrole, les ressources naturelles ou agricoles sont devenues des sources de tensions entre états ou composantes d’un même état. Cette première semaine est consacrée à étudier ces phénomènes que l’on retrouve dans tous les continents. Afrique, Moyen-orient, Amérique Latine, Mer de Chine….

Sociétés humaines, conflits religieux ou ethniques : Depuis les années 60 les phénomènes de décolonisation ont été accompagnés par de nombreux conflits sanglants (Inde-Pakistan, Biaffra, Viet-Nam, Naissance d’Israël) Les années 70 et 80 ont poursuivi cette tendance (Iran/Irak, Koweit) ainsi que la chute des systèmes communistes (Balkans, Ukraine Crimée, Afghanistan ) Les années 2000 ont vu l’explosion des violences dues au fait religieux musulman radical (11/10, Afghanistan, Irak, Syrie, Sahel, Kurdes, massacre des minorités Chrétiennes et Yézidis du Moyen-Orient et d’Afrique) Quelles sont les zones de tensions actuelles et comment prévenir les conflits latents et à venir.

Démocratie et prévention des conflits / Les systèmes démocratiques s’avèrent historiquement de bonnes protections contre les conflits internes ou externes, La démocratie représentative, le multipartisme, les élections libres, autant d’atout permettant un moindre recours à la violence. Est-ce encore le cas depuis l’émergence de nouveaux acteurs comme la Russie, de la Turquie de la Chine dans le jeu international.

Médias, journalisme et information lors des conflits : Les médias et en particulier les nouveaux médias numériques influencent de manière importante et en temps réel l’opinion des pays en guerre et les peuples à l’international. Comment gérer l’info à l’heure des fake news, des tweets, et des trolls qui déforment sciemment l’actualité. Quel statut et que penser de l’infos des journalistes « embeded » dans les zones de conflits.

Les acteurs majeurs de la résolution des conflits, négociation skills: Quels sont les acteurs historiques de la négociation de conflit. Quels en sont les fonctionnements. Y a-t-il de nouveaux intervenants depuis les 20 dernières années. L’ONU est-elle en crise, quels rôles pour les ONG.

Phénomènes migratoires, frontières et droit des réfugiés : Les migrants sont devenus un sujet politique, économique et sécuritaire majeur depuis les 20 dernières années en particulier en Europe et dans une moindre mesure aux Etats-Unis. Quelles frontières pour quels états dans un monde sous tension. Les migrants sont le corollaire des conflits, des crises humanitaires et des crises économiques.

 Etats et services publics après les conflits : Comment se répare l’état, les villes et les infrastructures publiques après les conflits. Comment préserver les ressources naturelles pendant et après les guerres. Quels sont les acteurs qui interviennent pour remettre en marche les pays, comment sont-ils financés, quels sont les prédateurs. Des exemples nombreux : Union Soviétique, Irak, Somalie, Soudan.

  • Planning Alternance

    • Rythme Alterné:
      • 2 semaines en entreprise / 1 semaine en école
      • de septembre 2020 à février 2021
    • Période à temps plein en entreprise – 6 mois (France ou étranger)
      • de mars à août 2021
      • Cours en e-learning
  • L'alternance

    Cette année peut s’effectuer sous 4 formes :

    Financée par des entreprises ou des institutions dans le cadre de:

    • Contrat d’apprentissage: l’alternant est salarié d’une entreprise dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI.
    • Contrat de professionnalisation: l’alternant est salarié d’une entreprise dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI.

    Financée par l’étudiant, la partie en entreprise est alors un stage, deux types de contrats:

    • Convention de stage « classique »: L’étudiant conserve son statut, les frais de scolarité étant à sa charge
    • Convention Missions Entreprise École: L’étudiant conserve son statut, les frais de scolarité sont pris en charge pour tout ou ici partie par l’étudiant.

Les intervenants sont Français et étrangers. Chaque séminaire donne lieu à une évaluation.

La validation du programme est liée à l’obtention d’une note globale aux différentes évaluation supérieure ou égale à 10 et à la validation d’une période en entreprise de 6 mois durant l’année du programme.

BN40954UNE Bouchamaoui M2 Prévention, Arbitrage & Résolutions de ConflitsProgramme sous la direction de Ouided Bouchamaoui (Prix Nobel de la Paix 2015)

Originaire de Bouchama (gouvernorat de Gabès en Tunisie, elle intègre la société Hédi Bouchamaoui & Sons (spécialisée dans le pétrole, le BTP, le textile et l’industrie), une société fondée par son père et rattachée au groupe Bouchamaoui, après avoir obtenu un DESS en commerce international et marketing

Après la révolution, elle est élue en mai 2011 à la tête de l’UTICA, portée par une volonté de renouvellement à la tête du patronat2. Dès lors, elle réunit les acteurs sociaux, le gouvernement et les centrales syndicales et cherche à relancer l’investissement par du lobbying à l’étranger, mais aussi avec des partenaires comme la Bourse de Tunis. Elle mène par ailleurs des négociations sociales directes avec l’Union générale tunisienne du travail, tout en intervenant lors des troubles sociaux qui paralysent certaines entreprises. Sous sa direction, l’UTICA est aussi l’une des composantes du quartet du dialogue national qui obtient le prix Nobel de la paix 2015 pour son succès dans la mission qui a abouti à la tenue des élections présidentielles et législatives ainsi qu’à la ratification de la nouvelle Constitution en 2014.