M2 Études Stratégiques, Sécurité & Politique de Défense
ANALYSEZ L'ÉVOLUTION RÉCENTE DES POLITIQUES STRATÉGIQUES ET LEUR CONFRONTATION AUX DÉFIS QUE DOIVENT RELEVER NOS SOCIETES

HEIP propose depuis plus de 20 ans un programme spécialisé autour des questions de défense et de sécurité nationale. Le contexte international actuel, troublé et instable, a remis au centre des préoccupations des états les questions de sécurité que la fin de la guerre froide avait presque fait oublier. Nous avons vécu 20 ans de baisse des budgets militaires en particulier en Europe. Cette tendance s’inverse depuis quelques années et les grands états réarment afin de répondre aux menaces terroristes, aux problématiques cyber, et à la sécurisation de leurs approvisionnements. De nouveaux acteurs comme la Chine et certains pays du Golfe et d’Asie dépensent aujourd’hui des dizaines milliards d’euros en équipements et formation.  De très importantes zones de tensions permanentes, en particulier au Moyen Orient, obligent les pays occidentaux à maintenir des capacités d’interventions et de renseignements très opérationnelles.

Le programme d’HEIP traite de l’ensemble de ces problématiques dans leurs aspects les plus modernes.  Notre école est également un acteur majeur de la formation d’officiers militaires étrangers dans le cadre de la formation continue (CEDS). Nous participons tous les ans à l’exercice « Coalition » organisé à l’école de guerre et réunissant plusieurs centaines de participants de plusieurs pays

Certification des programmes HEIP

HEIP délivre des certifications et reconnaissances de diplômes. Le statut de la loi 1875 nous permet de délivrer des diplômes comme les établissements universitaires publics : les élèves sortant d’un Bachelor HEIP peuvent, par exemple, s’inscrire ensuite dans d’autres établissements publics prestigieux tel qu’un IEP, la Sorbonne(…) en France ou un Master universitaire à l’étranger. Ce statut nous permet également d’attirer des professeurs de renom qui enseignent dans d’autres établissements prestigieux, ou des diplomates, des généraux, des avocats, des magistrats.

Tous nos diplômes de fin d’études (M2) sont certifiés par l’État (reconnaissance de niveau I, et niveau 7 européen).

M2 ÉTUDES STRATÉGIQUES, SÉCURITÉ & POLITIQUES DE DÉFENSE
7 SÉMINAIRES

La pensée stratégique s’est longtemps limitée à l’approche classique (la recherche de la victoire) avant d’aboutir à la sécurité collective et à la dissuasion nucléaire. Il s’agit donc d’étudier tout à la fois les grands auteurs (la théorie) et la pratique de cette discipline (les acteurs historiques).

Cette première semaine permet en outre d’examiner les résultats de la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive, mais aussi les stratégies spécifiques (navales, aériennes, spatiales…), l’asymétrie et les moyens de combattre le terrorisme.

Ce séminaire propose en outre de suivre la méthode (OTAN) de planification d’une opération.

La politique française en matière de PSDC (comparée à celle de l’Allemagne et du Royaume-Uni) et vis-à-vis de l’OTAN fait également l’objet de plusieurs interventions dans ce programme.

Ce deuxième séminaire porte sur la transformation numérique (historique, enjeux et caractéristiques du cyber espace), sur ses conséquences en matière de cybercriminalité, sur l’évolution des législations et la problématique des ripostes (composantes offensives et défensives, application du droit des conflits armés, etc.).

Le thème principal de la semaine, le renseignement, conduit à l’étude des mécanismes et des organisations dans ce domaine (comparaisons internationales, contrôle démocratique, sociétés privée et « intelligence business »). Les compléments portent sur l’intelligence économique et culturelle, le « smart power », la manipulation de l’information, la désobéissance civile et le pacifisme. L’insécurité numérique (l’évolution institutionnelle face aux risques qui lui sont associés) complète le programme de ce troisième séminaire.

Cette « dominante » aborde la puissance et les rapports de force en comparant les politiques de défense de certains pays (Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Arabie Saoudite, l’Iran, le Maroc). La coopération internationale de sécurité (méthodologie, analyse du contexte, réponses institutionnelles et opérationnelles) est aussi inscrite au programme de cette semaine.

L’étude du « continuum sécurité-défense » permet de s’interroger sur la politique de sécurité publique en France et sur l’équilibre « prévention/répression ». Ce séminaire offre donc l’occasion d’analyser l’architecture de sécurité nationale et plus particulièrement le maintien de l’ordre (entre efficacité et respect des libertés).

Ce sixième séminaire propose d’examiner l’évolution du dialogue multilatéral (le déclin des approches traditionnelles, l’instrumentalisation des organisations internationales, etc.).

Deux exercices viennent illustrer ce sujet : le premier porte sur l’adoption d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations-Unies, le second pose le problème de la dimension éthique des choix opérationnels d’une coalition de circonstance.

La nouvelle donne stratégique, en prenant en compte les suites de la « Révolution dans les affaires militaires » et l’hybridation de la guerre, est au centre de cette dernière semaine de séminaire. Il s’agit de se projeter dans l’avenir (par exemple, en mettant en perspective les changements climatiques et la volonté de puissance).

C’est aussi l’occasion d’étudier la base industrielle et technologique de défense (la conduite des programmes d’armement et le cycle de vie des équipements, le contrôle des exportations des matériels de guerre, l’organisation de la recherche et développement, etc.).

  • Planning Alternance

    • Rythme Alterné:
      • 2 semaines en entreprise / 1 semaine en école
      • de septembre 2020 à février 2021
    • Période à temps plein en entreprise – 6 mois (France ou étranger)
      • de mars à août 2021
      • Cours en e-learning
  • L'alternance

    • Cette année peut s’effectuer sous 4 formes :Financée par des entreprises ou des institutions dans le cadre de:
      • Contrat d’apprentissage: l’alternant est salarié d’une entreprise dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI.
      • Contrat de professionnalisation: l’alternant est salarié d’une entreprise dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI.

      Financée par l’étudiant, la partie en entreprise est alors un stage, deux types de contrats:

      • Convention de stage « classique »: L’étudiant conserve son statut, les frais de scolarité étant à sa charge
      • Convention Missions Entreprise École: L’étudiant conserve son statut, les frais de scolarité sont pris en charge pour tout ou ici partie par l’étudiant.

Contact ADMISSIONS: contact@heip.fr / 01 84 14 03 30

Photo M.JOURNOT 234x300 M2 Études Stratégiques, Sécurité & Politique de DéfenseProgramme sous la direction de Jean-Marc Journot (Général de division aérienne (2S))

Après avoir rejoint l’École de l’air de Salon de Provence en 1973,  le général Journot est breveté officier pilote de transport et commande un escadron au milieu des années 1980. A l’issue d’une scolarité à Sciences-Po Paris (diplôme 1990), il sert auprès du Premier ministre (SGDN) et au sein de l’état-major des Armées (EMA), avant d’être affecté comme attaché de l’air à Rome de 1996 à 1999.  Après avoir commandé la Cité de l’air (base de l’état-major) à Paris, puis avoir servi comme chef des conseillers militaires à l’OSCE à Vienne, il termine sa carrière en 2008  comme directeur du Collège Interarmées de défense, rebaptisé depuis peu « Ecole de guerre ».

HEIP organise et accueille des événements au sein de son campus, auxquels tous les étudiants sont conviés. Au printemps 2018, nous accueillions l’ANAJ-IHEDN pour un colloque basé sur les problématiques de défense et l’engagement. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce bel événement.

CARRIÈRES ET MÉTIERS

Quelques exemples de métiers auxquels nous préparons

  • Responsable opérationnel de la Sécurité dans une société spécialisée.
  • Analyste-conseil auprès de prestataires de Cyber-Sécurité dans les domaines industriel et commercial.
  • Chargé de mission au sein des Organisations Internationales
  • Analyste « Intelligence Économique » en entreprise
  • Chargé de communication en gestion de crise
  • Consultant auprès des entreprises de Défense
ILS PARLENT DE NOUS ...

Le Figaro Étudiant – 23.03.18

« La DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure), dont le budget est en progression constante depuis 2015, recrute : 600 nouveaux postes sont à pourvoir d’ici 2019. » Elle propose en moyenne à ses nouveaux entrants 35k€ bruts annuels, « mais vante surtout auprès des candidats les outils surpuissants sur lesquels ils auront l’opportunité de travailler au sein de l’agence. »

« Le service de renseignements est à la recherche de profils rares. » Et c’est dans notre belle école qu’il vient les chercher…

 

CONTACTEZ NOS ÉTUDIANTS

Posez vos questions à nos ambassadeurs, étudiants à HEIP

ambassadeurs heip M2 Études Stratégiques, Sécurité & Politique de Défense