M2 Management des Affaires Publiques & des Institutions
DEUX CAMPUS, UNE FORMULE

À PARIS ou LYON : 1 année de cours en alternance école-entreprise

ACQUÉRIR UNE VISION OPÉRATIONNELLE DE LA GESTION DES ORGANISMES PUBLICS ET A VOCATION D’INTÉRET GÉNÉRAL

Le programme d’HEIP consacré au management des affaires publiques est développé avec l’objectif de former des cadres performants susceptibles de prendre en charge avec succès la mutation des administrations, leurs ouvertures à l’international, la question des territoires, et l’ensemble des problématiques qui se posent dans la gestion de l’état à l’heure de la réduction des dépenses et à la transformation numérique des outils historiques de la gestion publique. Ce programme en alternance peut se doubler à partir du mois de Février de la « Prépa St Germain » le cycle spécialisé d’HEIP préparant au concours de l’ENA qui consiste à des entrainements hebdomadaires en présentiel ou on-line.

Certification des programmes HEIP

HEIP délivre des certifications et reconnaissances de diplômes. Le statut de la loi 1875 nous permet de délivrer des diplômes comme les établissements universitaires publics : les élèves sortant d’un Bachelor HEIP peuvent, par exemple, s’inscrire ensuite dans d’autres établissements publics prestigieux tel qu’un IEP, la Sorbonne(…) en France ou un Master universitaire à l’étranger. Ce statut nous permet également d’attirer des professeurs de renom qui enseignent dans d’autres établissements prestigieux, ou des diplomates, des généraux, des avocats, des magistrats.

Tous nos diplômes de fin d’études (M2) sont certifiés par l’État (reconnaissance de niveau I, et niveau 7 européen).

M2 MANAGEMENT DES AFFAIRES PUBLIQUES ET DES INSTITUTIONS
7 SÉMINAIRES

Tension des finances publiques, directives européennes de la concurrence, société moins hiérarchique, en réseaux, usagers devenus consommateurs remettent en cause les règles classiques du service public : commande publique, statut des fonctionnaires, comptabilité publique, égalité entre les usagers et les territoires doivent être désormais conciliés avec l’introduction de techniques de gestion inspirées de l’entreprise privée, inaugurant l’ère du « new public management », et de la réforme de l’Etat. Cette première semaine établira le bilan des évolutions en cours, en France et dans le monde.

Les politiques publiques sont soumises à des contrôles continues, a priori au travers des règles comptables régissant les dépenses et les recettes publiques, et a posteriori au travers des corps d’inspection et des juridictions financières. Depuis les années 80 ont été mises en place des mécanismes d’évaluation des politiques publiques, ainsi que des dispositifs de dialogue et de contrôle de gestion dont l’efficacité doit être évaluée. De nouveaux outils de pilotage global et de transformation des structures administratives (RGPP, MAP, HORIZON 2020) ont été institués, et des modes de gestion public-privés encouragés.

En matière de finances publiques, des outils de gestion par objectifs (LOLF, CHORUS pour l’Etat, M14 dans les collectivités territoriales) ont remplacé l’approche des dépenses par nature. Les règles de la commande publique ont été dynamisées, tout en conservant un formalisme conjurant la corruption. Dans le domaine des ressources humaines, un nouveau cadre législatif a été institué, et le recrutement des hauts cadres dirigeants connaît une réforme profonde. Une gestion moderne, fine et personnalisée des carrières, de nouvelles méthodes de management RH, sont aujourd’hui mises en œuvre, intégrant des techniques modernes, telle que l’intelligence artificielle.

Alors que les techniques de la prospective connaissent un recul, de nouvelles méthodes de management et de projets sont mises en œuvre : mode projet, gestion participative, « labs » et intrapreneurs publics, mode agile. Les techniques de gestion de projet complexes (PPP, conventions d’aménagement, contrats de partenariat, nouvelles techniques contractuelles, mise en place d’agences) ont succédé aux politiques globales de programmation des investissements. De nouvelles politiques de développement territoriales, intégrées, sont portés par les acteurs locaux. La gestion publique , à l’âge du développement durable, utilise de nouveaux indicateurs (agenda 21).

L’administration doit s’adapter à l’ère digital : relations entre administrés et citoyens par les portails numériques, identité numérique, fractures numériques territoriales, démarches en ligne. La transformation des organisations doit aussi intégrer les nouveaux outils des sciences de l’information : protection, gestion et valorisation des données, open data ; impact de l’IA sur les emplois publics, la performance, la productivité et les modes d’organisation ; individualisation des prestations de service public et « parcours usager ».

Dans un monde en mutation, les crises publiques s’intensifient, se diversifient : humanitaires, migratoires, environnementales, financières, alimentaires, sanitaires, terroristes. Elles s’enchaînent à un rythme plus rapide. Combinées, on parle aujourd’hui de « crises hybrides » et « systémiques ». Des risques majeurs nouveaux, telles les failles de cybersécurité apparaissent. Les gestionnaires publiques doivent aujourd’hui parfaitement maîtriser le management des outils de crises dans toutes leurs dimensions : plans de prévention, salles et procédures de crises, chaînes de commandement, technique de coordination, communication de crise.

La mondialisation place les services publics sous pression, mettant en concurrence les Etats, les territoires et les systèmes de financement nationaux, et poussant aux rendements financiers et à la privatisation. L’Union Européenne ne s’est pas doté d’un budget à proportion des besoins de modernisation des infrastructures publiques et technologiques du continent. Elle favorise une politique de privatisation et de mise en concurrence des services publics dits « de réseaux » (télécom, énergie, poste, transport, environnement.). A l’inverse, les acteurs privés, individus et entreprise, sont appelés à participer à la décision publique et au-delà à la préservation et la cogestion des biens communs. Dans un monde « glocal », le principe de subsidiarité appelle à une gestion publique en réseau. Plusieurs modèles de politiques publiques s’affrontent.

  • Planning Alternance

    • Rythme Alterné:
      • 2 semaines en entreprise / 1 semaine en école
      • de septembre 2020 à février 2021
    • Période à temps plein en entreprise – 6 mois (France ou étranger)
      • de mars à août 2021
      • Cours en e-learning
  • L'alternance

    • Cette année peut s’effectuer sous 4 formes :Financée par des entreprises ou des institutions dans le cadre de:
      • Contrat d’apprentissage: l’alternant est salarié d’une entreprise dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI.
      • Contrat de professionnalisation: l’alternant est salarié d’une entreprise dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI.

      Financée par l’étudiant, la partie en entreprise est alors un stage, deux types de contrats:

      • Convention de stage « classique »: L’étudiant conserve son statut, les frais de scolarité étant à sa charge
      • Convention Missions Entreprise École: L’étudiant conserve son statut, les frais de scolarité sont pris en charge pour tout ou ici partie par l’étudiant.

CONTACT

Admission Paris

Jeremy BENHAIM 

Laure BARRETEAU
contact@heip.fr
01 84 14 03 30

CONTACT

Admission Lyon

 

Pierre-Alexandre BEVAND
pabevand@inseec-edu.com
04 72 14 81 86

CHE2275 233x300 M2 Management des Affaires Publiques & des InstitutionsProgramme sous la direction de Régis Passerieux (Administrateur civil au CHEMI – Centre des Hautes Etudes du Ministère de l’Intérieur – et Directeur du Cycle supérieur d’intelligence artificielle du ministère de l’intérieur)

Ancien élève de l’Université de Montpellier, de l’IEP Paris et de l’Ecole Nationale d’Administration, Régis Passerieux a exercé des fonctions à la fois dans les champs publics et politiques, et dans le secteur privé. Haut fonctionnaire à partir de 1988 au Ministère de l’Intérieur, à la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL), puis au cabinet du Ministre des DOM-TOM, il été élu de mars 1989 à 2001 Maire d’Agde (station internationale du Cap d’Agde), puis conseiller général de l’Hérault. De 1994 à 2003, il a été Membre du Bureau National, et du Secrétariat National du Parti Socialiste, en charge du secteur public, puis des relations internationales. A partir de janvier 2002, il a exercé d’abord et prioritairement ses compétences dans le secteur privé, et notamment à l’international, en Chine de 2009 jusqu’en 2014. Avocat en Droit Public Economique, pendant 10 ans, de 2002 à 2012, à Paris, puis à Pékin, il était spécialisé dans le domaine des activités de réseaux, des infrastructures et des Partenariat Publics Privés. Il a enseigné ces matières à l’Institut d’études Politique de Paris et à l’Université Paris IV Sorbonne. A partir de 2012, assumant des responsabilités corporate, Régis Passerieux a exercé son activité comme consultant stratégique, négociateur et développeur pour accompagner des entreprises européennes dans leur développement international en Chine, notamment pour Keolis (transports urbains) et Comex Holdings (plate-forme business international pour les PME). Depuis septembre 2017 il est Conseiller Général pour la Stratégie auprès du CHEMI (Centre des Hautes Etudes du Ministère de l’Intérieur), Délégation pour la Prospective et la Stratégie (DPS) du ministère. Il est le directeur du Cycle Supérieur d’Intelligence Artificielle (CSIA) du ministère de l’Intérieur.

Prépa Saint Germain

La clef d’entrée dans la haute fonction publique

Un établissement tourné vers les relations internationales et les sciences politiques ne peut ignorer notre particularité nationale que sont les Concours Administratifs, notamment ceux qui alimentent la haute fonction publique. HEIP est le partenaire exclusif de la Prépa Saint-Germain, intégrée également au pôle Sciences Politiques Relations Internationales d’INSEEC U.

Prepa Saint Germain M2 Management des Affaires Publiques & des Institutions

La pédagogie de la Prépa Saint Germain repose sur la pratique : une succession de sujets proposés, notés, corrigés et repris en cours par de jeunes diplômés de l’ENA, spécialistes des thèmes qu’ils abordent. Une pédagogie gagnante : 25% des étudiants admis à l’ENA au concours externe de 2017 sont passés par la Prépa Saint Germain…

CARRIÈRES ET MÉTIERS

Les ministères :

Mener des études et des analyses, monter des dossiers, préparer des discours, gérer les relations avec la presse, rédiger des communiqués et des points de situation, suivre les relations avec les autres cabinets ministériels.

  • Conseiller en charge de la prospective, des études et des discours

  • Analyste géopolitique

Les ambassades et les organisations internationales :

Coordonner les projets de développement ou culturels, gérer les demandes des entreprises et les partenariats locaux, réaliser des études économiques, stratégiques et politiques.

  • Responsable du développement international des entreprises françaises

  • Conseiller Economique et Commercial

  • Attaché culturel

Les collectivités territoriales, mairies, conseils régionaux, conseils généraux, communautés de communes :

Conduire des projets publics en soutien aux élus, prendre en charge la communication politique et institutionnelle, administrer des services, gérer la veille législative.

  • Directeur/chef de cabinet

  • Chef de service

  • Conseiller technique

  • Chargé de mission

CONTACTEZ NOS ÉTUDIANTS

Posez vos questions à nos ambassadeurs, étudiants à HEIP

ambassadeurs heip M2 Management des Affaires Publiques & des Institutions